La presse en parle

"Une expo animalière qui a du chien"

Dans "La Dépêche du Midi" du 21 octobre 2017, j'ai eu l'honneur de quelques lignes à l'occasion du dernier salon animalier en 47: "Le château Saint-Loup-en-Albret vient d'abriter  une belle collection d'œuvres célébrant l'animal dans tous ses comportements. Le Salon des artistes animaliers dans le Sud-Ouest, au château Saint-Loup, est en passe de devenir une référence par la qualité des œuvres présentées. Ces artistes viennent de toute la France présenter bronzes, peintures et sculptures...

La suite sur:

http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/21/2670101-une-expo-animaliere-qui-a-bien-plus-que-du-chien.html

Durant l'interview réalisée par Henri Nouilhan, correspondant de "La Dépêche du Midi" à Nérac, Isabelle se prête au jeu du reportage photographique. / Photos HN et CM JEC.

Christian Moulié a fait chanter son public

Dans "La Dépêche du Midi" du 30 octobre 2017, le correspondant de Lavardac (47), André Vergez, rend compte du concert donné par Christian Moulié qui avait invité Isabelle Robin à exposer quatre de ses œuvres pour illustrer quelques-unes des chansons d'autrefois. Isabelle a prêté les tableaux représentants des bécasses. Le public a apprécié.

"Le ténor Christian Moulié, accompagné au piano par Jean-Michel Martinez, se produisait en concert en l'église de Lavardac, avec au programme un florilège de succès d'autrefois. À l'invitation de l'artiste, le nombreux public parmi lequel des Agenais, a repris avec lui les refrains dans une ambiance festive..."

Lire la suite sur:

https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/30/2675382-christian-moulie-a-fait-chanter-son-public.html

Page en cours de construction

Our Story

Consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur.

Mihi quidem Antiochum, quem audis, satis belle videris attendere. Hanc igitur quoque transfer in animum dirigentes.


Our Mission

Mihi quidem Antiochum, quem audis, satis belle videris attendere. Hanc igitur quoque transfer in animum dirigentes.

Consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur.